Calculer ses prix de vente en micro-entreprise

Une fois n’est pas coutume, aujourd’hui je ne vous parlerai pas « couture ». Enfin, pas directement…

Non, en fait j’avais plutôt envie de parler des tâtonnements de l’Atelier dans l’Arbre en matière de prix et de partager avec vous les infos que j’ai pu glaner à droite et à gauche pour calculer les prix de vente de ses créations quand on est micro-entrepreneur (plus exactement en entreprise individuelle au régime micro-social simplifié) ou en passe de l’être, car je sais que nous sommes nombreux à galérer dans ce domaine. D’ailleurs si vous ne l’êtes pas vous-même, mais si vous en connaissez, soyez sympa, transmettez-leur cet article, il se peut qu’il leur soit utile…

J’ai créé l’Atelier dans l’Arbre en 2012 et ma petite boutique ALM en avril 2012.

l'Atelier dans l'Arbre, boutique ALM

 

Après des débuts laborieux (39 ventes en 2012, 67 en 2013), j’ai commencé à mieux vendre à partir de 2014 (314 ventes, idem en 2015). Bon, bien sûr, il s’agissait davantage d’argent de poche que de salaire!

Pendant ces 4 années, je ne me suis pas trop posé de questions, je vendais mes créations (incroyable!),  j’expérimentais de nouvelles choses, et c’était le principal. Au total 756 ventes… j’étais toute fière de moi! 🙂

Mais fin 2015, après le rush des fêtes de Noël et Nouvel An, j’ai quand même pris conscience que je passais beaucoup de temps à produire, à améliorer les photos et les descriptifs de mes créations, à chercher de bons mots-clés afin d’être mieux référencée, à préparer les commandes, à chouchouter mes clients (qui étaient plutôt contents d’ailleurs), etc, alors qu’au final, mon compte en banque ne se remplissait pas vraiment en proportion. C’est le moins que l’on puisse dire!

Comme il était hors de question que je travaille pour rien, début 2016 j’ai suspendu mon activité afin de réfléchir à ce qui clochait et éventuellement trouver une nouvelle orientation.

A l’instar de beaucoup d’autres avant moi, j’établissais mes prix surtout en fonction:

  • de la concurrence artisanale française (alors même que, d’après leurs témoignages, beaucoup d’artisans ne savent pas toujours très bien comment fixer leurs prix),
  • de la concurrence industrielle chinoise,
  • du prix psychologique, le fameux prix que mes clients seraient prêts à payer, selon moi (moi qui ai plutôt tendance à me dévaloriser…).

Mais mon petit doigt me murmurait à l’oreille que ça n’était pas une bonne méthode, du tout, du tout!

J’ai donc pris le taureau par les cornes, et le temps d’éplucher les sites officiels concernant les micro-entreprises, tels que celui de l’Agence pour la création d’entreprises.

Parallèlement, j’ai rejoint le groupe facebook d’entraide du programme Etsy Resolution, ce qui m’a permis de lire des témoignages de créatrices micro-entrepreneuses, très instructifs, tels que ceux-ci :

Le prix à payer – Ariane Mariane

Vendre à quel prix ? vous êtes pro ou amateur ? – ArKIDée

et de découvrir le remarquable blog des Pies bavardes, plutôt dédié aux créatrices de bijoux, mais qui m’a fait prendre conscience de pas mal de choses également. Si vous ne connaissez pas encore ce blog, je vous le conseille, vraiment.

Au début, j’étais d’ailleurs très tentée de suivre la formation qui y est proposée pour comprendre comment calculer ses prix de vente en micro-entreprise. Actuellement je crois que le tarif de la formation est de 47 euros, mais quand j’ai découvert le blog, il m’a semblé avoir vu 64 euros… Ce que je trouvais vraiment trop cher par rapport à mes petits moyens. Dommage!

Cette erreur de lecture m’a donc amenée à me former toute seule grâce aux infos que je pouvais trouver ici et là.

Encore une fois, le groupe facebook Etsy Résolution m’a beaucoup aidée (un grand merci aux nombreuses personnes qui ont apporté leur contribution).

Les conseils d’Etsy m’ont également permis d’y voir plus clair, même si je ne suis pas tout à fait d’accord avec leur méthode de calculs un peu trop simpliste à mon goût:

Une formule simple pour calculer le prix de votre travail – Etsy

Vous payez-vous suffisamment? – Etsy

Aujourd’hui, après quelques mois de recherches et de réflexion (oui je sais, je suis un peu lente! 😉 ), je crois pouvoir dire que je sais comment calculer CORRECTEMENT tous mes prix de vente! Youpi !

Je vous livre ma méthode qui est, vous l’aurez compris, un mix de tout ce que j’ai trouvé pertinent…

Comment calculer ses prix de vente ?

Voici la liste, non exhaustive, de ce qu’il faut prendre en compte pour calculer de bons prix de vente quand on est micro-entrepreneur. (En ce qui me concerne, j’ai décidé de rapporter mes dépenses à l’année, mais on peut très bien calculer ses dépenses au mois) :

  1. le prix auquel vous avez acheté les matières premières ou matériaux bruts que vous utilisez pour fabriquer vos produits, ainsi que les frais de livraison payés pour qu’elles arrivent jusqu’à vous.

  2. les fournitures de bureau et consommables qui vous servent dans votre activité.

  3. les machines et les outils, ou plutôt leurs amortissements, car ils se déprécient au fil du temps et il faut prévoir le budget pour les remplacer le moment venu. [Pour calculer un amortissement annuel, il suffit de diviser sa valeur d’achat par sa durée de vie estimée, en années.]

  4. tous les frais indirects tels que votre assurance, vos frais bancaires professionnels, la publicité, les frais pour votre site internet si vous en avez un, le téléphone, le loyer de l’atelier, le gaz, l’électricité, les frais de vente sur les marchés, les cadeaux aux clients, les frais de déplacements, l’emballage, etc… (liste plus complète dans mes tableaux).

  5. la main d’oeuvre, soit votre temps de travail total (fabrication, mise en ligne, préparation de commande, temps de recherche de fournisseur, etc). Vous aurez donc à fixer un taux horaire pour calculer votre « salaire »… Ne sous-estimez pas votre travail et vos multiples compétences. Et surtout ne descendez pas sous le SMIC!

  6. les commissions de la plateforme de vente (pourcentage calculé sur le prix de vente) si vous vendez sur internet (ALM, Etsy ou autre).

  7. les frais d’expédition à vos clients si vous offrez les frais de port, ou seulement les cotisations et taxes sur ces frais s’ils sont payés par vos clients. Effectivement, car en tant que micro-entrepreneur, vous payez des cotisations et des taxes sur votre chiffre d’affaires total. Et votre chiffre d’affaires (ce que paient vos clients) c’est bien le prix de vente + les frais de port.

  8. les frais de paiement (pourcentage calculé sur le prix de vente + frais de port) lorsque vos clients règlent par carte bleue, Paypal, etc.

  9. les cotisations sociales et autres taxes (pourcentage calculé sur le prix de vente + frais de port). Pour déterminer le montant des cotisations sociales et des taxes auxquelles vous êtes soumis, vous devez savoir de quelle(s) catégorie(s) dépend votre activité: vente sans transformation de matière, vente avec transformation de matière, prestations de service artisanales, prestations de service commerciales, ou activité libérale.

    Pour vous aider à vous y retrouver, je vous ai concocté un petit tableau récapitulatif avec des exemples d’activités dans chaque catégorie et les spécificités Alsace-Moselle:

    Cotisations sociales, taxes, impôts, plafond de CA en fonction de l’activité de sa micro-entreprise (mise à jour 2017)

    Un article des Pies Bavardes aborde également le sujet.

 

1e étape, additionnez le 2, le 3 et le 4. Vous obtenez une certaine somme (on va dire « S ») que vous divisez par le nombre d’articles que vous estimez pouvoir vendre / que vous voulez vendre sur l’année. Appelons le résultat de cette dernière opération « charges diverses ».

Une autre technique, ma préférée, consiste à diviser le salaire (annuel dans mon cas) que vous aimeriez percevoir, par le prix moyen (estimé) de vos créations. Vous obtenez ainsi le nombre de créations à vendre par an. Enfin, vous divisez votre somme « S » par ce nombre, ce qui vous donne le montant de « charges diverses » à incorporer dans le prix de vente de chaque article.

2e étape: PRIX DE REVIENT (ou coût de revient) = « charges diverses » + le 1 + le 5 .

3e étape: PRIX DE VENTE = prix de revient + une marge + le 6 + le 7 + le 8 + le 9.

Cette marge ( % calculé sur le prix de vente) est très importante, car c’est elle qui va vous permettre de compenser les invendus, les pertes de colis, les défauts de fabrication, etc, de faire des promotions ou des prix soldés, des réductions à vos bons clients, d’améliorer votre entreprise et la rendre pérenne. Et c’est à vous de décider quelle part de vos prix de vente elle doit avoir (20%, 10%…)

D’autre part, si vous souhaitez également vendre en gros à des professionnels, il vous faudra faire comme ce qu’Etsy préconise :

PRIX DE VENTE PUBLIC = PRIX DE GROS x 2,5

C’est à dire qu’il vous faudra tenir compte de la marge que prennent ces professionnels à cause de leurs frais assez conséquents, afin que leurs prix de vente de vos créations soient sensiblement les mêmes que les vôtres au public.

Maintenant, à vous de jouer! Il n’y a plus qu’à vous lancer dans les calculs et les formules tarabiscotées qui vont bien! 🙂

Ah oui j’oubliais… Encore une petite chose importante : la formule mathématique pour calculer concrètement votre prix de vente !

Comment diable fait-on pour calculer les pourcentages, tels que les cotisations sociales + taxes de 14,07 %, votre marge de 20 %, les frais de carte bleue de 5 % etc., sur un prix de vente que l’on ne connaît pas encore ?

Voici la solution, dans le cas où vous offrez les frais de port à vos clients (vous les englobez donc dans le prix de vente).

Posons :

PV = prix de vente

CR = coût de revient = matières 1es + main d’œuvre + « charges diverses »

M = % de marge

COM = % de commission de la plateforme de vente en ligne

FDP = frais de port

COT = % de cotisations sociales + taxes + option versement fiscal libératoire

FCB = % de frais de paiement

Nous avons donc:

PV = CR + M x PV + COM x PV + FDP + COT x PV  + FCB x PV

PV = CR + FDP + PV x (M + COM + COT + FCB)

PV – PV (M + COM + COT + FCB) = CR + FDP

PV [1 -(M + COM + COT + FCB)] = CR + FDP

PV = (CR + FDP) / [1 -(M + COM + COT + FCB)]

Et voilà ! Aussi simple que ça ! 😀

Bon, si vraiment les maths vous donnent de l’urticaire, je mets à votre disposition les tableaux de calculs automatiques que j’ai élaborés pour mon activité de couture, mais qui peuvent tout à fait s’adapter à la vôtre. Par exemple, si vous ne vendez pas sur internet, vous laisserez vides les cases concernant la commission de la plateforme, les frais de carte bleue ou de Paypal, ainsi que les frais de port. Si vous ne faites que des prestations de services, vous n’aurez pas à remplir ce qui concerne les matières premières.

Voici l’aperçu miniature de quelques unes des pages du fichier, avec de jolies couleurs! 🙂

Mes tableaux de calculs automatiques

Vous trouverez dans le pack que vous recevrez, 3 fichiers.

  • 1er fichier: les tableaux comme je m’en sers pour calculer mes prix de vente. Ils sont donc remplis avec mes données (un peu modifiées). C’est pour vous donner une idée de comment cela fonctionne.
  • 2e fichier: les mêmes tableaux mais vierges, que vous compléterez avec vos données.

Ces feuilles de calculs sont composées de 11 onglets au total.

—> Onglet 1: Explications et mode d’emploi.

—> Onglet 2: Vous aurez à faire la liste de toutes les dépenses réalisées pour votre activité (factures à l’appui) et les classer dans 4 catégories. Cela sera sans doute la partie la plus longue et la plus fastidieuse mais elle est indispensable pour parvenir au prix de vente final.

De plus, grâce à cet onglet, vous pourrez surveiller toutes vos dépenses afin d’évaluer la santé financière de votre entreprise et le cas échéant faire quelques ajustements (diminuer les dépenses dans tel ou tel domaine).

—> Onglet 3: Tableau qui vous permet de calculer la part de votre loyer, de vos factures de gaz ou d’électricité imputables à votre atelier si vous travaillez chez vous.

—> Onglet 4: dotations aux amortissements. Il vous faudra entrer l’année d’achat de vos installations, machines et outils, et décider de leur durée de vie (de manière réaliste). Des durées de vie indicatives vous seront données pour chaque catégorie de biens.

—> Onglet 5: Comment répercuter très facilement et automatiquement une partie de vos charges dans votre prix de vente.

—> Onglets 6 & 7: Des tableaux pour gagner du temps dans le calcul de prix d’achats unitaires et temps de travail à la minute près.

—> Onglet 8: Tableau récapitulatif très détaillé (davantage que celui dont je parle plus haut) des cotisations sociales, des taxes, de la caisse de référence, du plafond de chiffre d’affaires, de la CFE de rattachement, du type de bénéfices, + quelques exemples d’activités concernées et spécificités de l’Alsace et de la Moselle.

—> Onglet 9, 10 & 11: 4 tableaux de calculs du coût des matériaux bruts, du coût de la main d’oeuvre, du coût de revient et enfin du prix de vente final, dans les cas de ventes ailleurs que sur plateforme de vente en ligne, sur Alittlemarket et sur Etsy. + quelques conseils si vos prix de vente vous paraissent excessifs, ce qui sera très certainement le cas! 😉

  • 3e fichier: divers exemples pour encore mieux comprendre, notamment ce qui est plus avantageux pour vous: vendre des modèles uniques ou de petites séries? Vendre vos créations au public, en dépôt-vente ou en gros? Faire de la revente sans transformation de matière (mercerie…)? Organiser des ateliers créatifs?

Je tiens à ajouter que la mise en page de ces fichiers a été particulièrement soignée, de telle sorte que vous puissiez tout imprimer, sans qu’aucun tableau ne soit tronqué. A condition que vous ne modifiez pas la présentation des fichiers reçus ou que vous ne les enregistriez pas dans un autre format, évidemment.

Vous l’aurez compris, j’ai passé sur ces tableaux quelquesbeaucoup… énoooormément d’heures, et comme j’estime que tout travail mérite récompense, ils ne sont pas gratuits. Désolée. 😉

Mais comme je sais que les (futurs) micro-entrepreneurs ne roulent pas sur l’or et qu’ils essaient de limiter leurs frais au maximum, j’ai fait en sorte que le prix de mes tableaux soit plus que correct. 🙂

Je pense vraiment que ces tableaux peuvent s’adapter à différents types d’activités. Néanmoins, je peux éventuellement faire quelques modifications si vous estimez cela nécessaire pour votre cas particulier..

 

S’ils vous intéressent, vous pouvez les trouver ici. [Edit du 25/10/17: les fichiers ne sont plus disponibles pour le moment…]

Conditions Générales de Vente: ici

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter bon courage, et beaucoup de succès et de réussite à votre micro-entreprise!

 

Publicités

23 commentaires

  1. Je n’arrive toujours pas à réaliser le nombres d’heure qu’il t’a fallu pour produire ses fichiers…
    Ils sont extrêmement complets et me mettent face à la réalité des prix de vente que je pratique … Je les recommande 😉

    J'aime

  2. Des calculs contraignants mais obligatoires pour se lancer, et pratiquer les « bons » prix.
    Ces tableaux sont très bien faits (parole d’ancienne prof de maths !) et permettent une bonne visibilité sur le prévisionnel (combien vais-je devoir vendre par mois pour être rentable ? Combien vendre chaque article ?), en incluant tous les frais que l’on ne pense pas toujours à répercuter sur le prix final : fournitures de bureau et d’emballage, amortissement de la merveilleusemachineàcoudrehorsdeprixmaisquifaitdesibellesfinitions (oui, j’assume, je l’aime ma machine hors de prix),…
    Ce qui n’empêche pas ensuite, en toute connaissance de cause, d’ajuster les prix en fonction de paramètres plus psychologiques : le fameux prix que le client serait prêt à mettre, parfois plus élevé que celui calculé sur les très belles pièces, ou au contraire volontairement plus bas sur un produit d’appel, qui apporte visibilité à la boutique.

    J'aime

    1. Merci Anne!
      Je n’ai plus grand chose à ajouter. 😉
      Sauf peut-être au sujet de la super machine hors de prix: en général ces machines à coudre sont très robustes et durent très longtemps (elles se transmettent souvent de mère en fille), du coup tu peux l’amortir sur 20 ans. 30 ans même! 😀

      J'aime

    1. Merci Katy!
      Donc pour répondre à ta question: depuis janvier 2016, « l’auto-entreprise » a été remplacée par « la micro-entreprise ». Et le régime micro-social simplifié est en fait le régime spécifique auquel est sousmise la micro-entreprise.
      Je cite l’AFE: « Un micro-entrepreneur est un entrepreneur individuel soumis à un régime fiscal et un régime social simplifiés. »
      J’espère que c’est plus clair pour toi. 😉

      J'aime

  3. Bonjour. Ces tableaux me semblent très pro. est ce qu’ils peuvent s’adapter à une SAS ? merci de votre réponse. Cordialement Laurence

    J'aime

  4. Bonjour, Je ne connaissais pas votre blog et c’est juste par hasard que Facebook m’a proposé cet article comme s’il avait lu dans mes pensées que j’en avais énormément besoin. Je viens de me procurer les fichiers.
    Merci beaucoup pour toutes vos explications!
    Y a plus qu’à! Très bon dimanche

    J'aime

  5. Bonjour,
    Félicitations pour tout ce travail ! Je travaille actuellement sur mes prix de revient pour ajuster aux mieux mes tarifs pour le lancement de ma marque en janvier mais malheureusement je vois que vos tableaux ne sont plus disponibles …. y aurait il une quelconque manière de les obtenir ? Merci et encore bravo !

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour et merci!
      Je voulais apporter quelques modifications aux tableaux: supprimer l’onglet qui concerne Alittlemarket puisqu’il n’existe plus, et ajouter d’autres plateformes, mais je n’en ai pas encore eu le temps. Néanmoins si les fichiers non modifiés vous intéressent, je peux vous communiquer en MP le lien pour les obtenir…

      J'aime

  6. Bonjour,

    Je travaille de plus en plus à la création de ma boutique en ligne et vos fichiers me paraissent être les meilleurs que je puisse trouver actuellement pour établir un état des lieux précis de mes coûts et donc de mon prix de revient.
    Je vois malheureusement que vos fichiers ne sont actuellement plus disponibles? Y a-t-il un moyen de les récupérer ?
    Merci !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s